IFAC's Points of View

Adoption d’une profession axée sur les personnes

La profession comptable est avant tout une profession de personnes – individus et équipes – travaillant en collaboration et collectivement.  Des événements tels que la pandémie de COVID-19 nous amènent à réfléchir sur ce qui importe véritablement : l’élément humain de la profession et le travail qu’elle accomplit.  Chaque année, des millions de comptables professionnels à travers le monde génèrent des milliards de dollars de valeur au profit d’un large éventail de parties prenantes tout en agissant dans l’intérêt public.  Pour y parvenir, ils agissent de manière éthique et intègre, tout en faisant appel à leur jugement professionnel, à leurs compétences techniques, à leur haut niveau d’éducation et à leur formation afin de renforcer la capacité de résilience et de réussite des entreprises.[1]  Afin de maintenir la pertinence de la profession, il est essentiel de comprendre le lien entre les personnes, l’éducation, le jugement professionnel, l’éthique, les valeurs et l’intérêt public.

La transformation numérique et la technologie ne cesseront de modifier le travail quotidien des comptables professionnels, quel que soit leur poste ou leur lieu de travail.[2]  Cependant, la redistribution des tâches des processus manuels vers des systèmes assistés par la technologie ne fera qu’accroître la valeur et l’importance accordées à la confiance et au jugement professionnel, pierres angulaires de la profession de comptable.[3]  Seules des personnes peuvent susciter la confiance et faire preuve de jugement professionnel. Cette profession doit tirer parti de cette transition en se concentrant sur les principes fondamentaux d’éthique et d’intégrité, tout en renforçant les compétences numériques – ainsi que les compétences humaines et autres – indispensables pour garantir la pérennité de la profession. 

De même que l’environnement technologique change rapidement, l’environnement sociétal change aussi.  Les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies traduisent l’esprit des priorités et des attentes en constante évolution de la société.  Les entreprises et les gouvernements ont tous deux un rôle à jouer et doivent se montrer à la hauteur de la situation.[4]  La profession comptable croise les ODD de plusieurs façons, et il incombe à tous ceux qui travaillent au sein de l’écosystème de la comptabilité professionnelle de se mettre au diapason de ces objectifs.[5] 

Les cabinets, les organisations comptables professionnelles (OPC), les organismes de normalisation, les entreprises, les autorités de réglementation et les comptables professionnels eux-mêmes doivent souscrire à l’idée selon laquelle la pérennité de la profession comptable repose essentiellement sur les personnes.  Il est question de continuer à optimiser la valeur que les comptables professionnels apportent à un large éventail de parties prenantes, dans l’intérêt du public, et de créer un environnement dans lequel les personnes talentueuses se sentent attirées par des carrières dans une profession dynamique qui contribue à la durabilité des entreprises et des sociétés.[6]  Tous les acteurs de l’écosystème comptable, et plus particulièrement les OPC et leurs membres, doivent agir de manière proactive plutôt que réactive face à un avenir plein de rebondissements.[7]  r aux marchés des capitaux.

 

1. Une profession faite d’individus.

Au-delà du simple « capital humain », les comptables professionnels sont des individus, possédant chacun leurs propres compétences, expériences et aspirations.  Les cabinets, les organisations et les OPC qui abordent leurs membres, leur personnel et leurs clients sous cet angle réussiront mieux à attirer, à stimuler et à retenir les personnes talentueuses tout au long de leur carrière.  En outre, en appréciant les caractéristiques individuelles des comptables professionnels, on instaure un environnement où la confiance et le jugement peuvent s’épanouir.  Par ailleurs, les comptables professionnels doivent assumer leur rôle en garantissant une profession éthique et pertinente pour l’avenir.    

  • Dans des conditions normales, le travail de comptable professionnel est difficile, avec des délais souvent serrés, de longues heures de travail et des attentes croissantes de la part des parties prenantes et des autorités de réglementation.  En période de stress, qu’il s’agisse d’une pandémie, d’une catastrophe naturelle ou de toute autre perturbation systémique ou sociétale, ces défis se multiplient.  En conséquence, nous recommandons aux employeurs, aux OPC et aux comptables de favoriser un équilibre entre vie professionnelle et vie privée.[8] Grâce à des conditions qui permettent de concilier travail et vie privée – en favorisant la satisfaction professionnelle et personnelle – les performances élevées se maintiennent au niveau individuel.  Si la pandémie de COVID comporte un aspect positif, elle a montré comment la technologie offre une plus grande flexibilité.  Grâce à des modalités de travail flexibles, la profession devient accessible et attrayante pour un plus grand nombre de personnes, facilitant ainsi une plus grande diversité et une meilleure inclusivité.[9] 
  • La santé mentale revêt une importance aussi grande pour le bien-être et la productivité que la santé physique, mais la stigmatisation qui accompagne la reconnaissance des problèmes de santé mentale peut empêcher de nombreuses personnes de bénéficier de l’aide dont elles ont besoin.  Les employeurs et les OPC doivent adopter une approche holistique et non discriminatoire en matière de santé.[10] 
  • Nous encourageons les entreprises et les OPC à se pencher sur la manière dont elles peuvent soutenir leur personnel et leurs membres. Cette réflexion peut impliquer :
    • la sensibilisation autour de l’importance de la santé mentale, du bien-être général et de l’autogestion de la santé, et la facilitation de l’accès à ces domaines ;
    • le renforcement d’un environnement diversifié et inclusif qui favorise la santé mentale ;
    • la mise en place de réseaux qui contribuent à la création de relations et à l’échange d’expériences entre pairs ;[11] et
    • la création, la communication et la réactivation de processus confidentiels destinés à aider les comptables et/ou le personnel à faire face aux problèmes éthiques auxquels ils peuvent être confrontés dans le cadre de leur travail.

L’IFAC, en retour, entend jouer un rôle de ressource pour les OPC dans le développement de ces initiatives en tirant parti de notre réseau mondial et de notre rôle de rassembleur.

  • Au-delà de la valeur professionnelle que les comptables offrent, nous les incitons - en tant que personnes et membres de la société - à jouer un rôle de premier plan au sein de leur communauté en mettant à profit leur éducation, leurs compétences, leur sens des affaires et leur intégrité.  Quand cela est possible, les comptables professionnels devraient envisager le bénévolat et/ou le travail pro bono comme une partie importante de leur vie professionnelle, en particulier dans les périodes d’adversité. Nous incitons les OPC et les entreprises à accueillir et à promouvoir ce type d’initiatives auprès de leur personnel/membres.[12]
  • L’IFAC est convaincue du fait qu’une culture diversifiée et inclusive, dans laquelle les comptables professionnels peuvent mettre à contribution leur authenticité au travail, assortie d’un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée et d’une sensibilisation appropriée en matière de santé mentale, contribue à une culture de confiance et d’intégrité. Pour la profession comptable au niveau mondial, une culture de confiance et d’intégrité renforce sa capacité à remplir son mandat d’intérêt public, améliorant ainsi sa pérennité. 

Nexus 2:  The Accountancy Profession – A Global Value Add, IFAC, November 12, 2015.

 Le document intitulé Plan d’action pour la transformation des cabinets comptables de l’IFAC analyse la manière dont les cabinets comptables et les comptables peuvent évoluer au mieux grâce à la technologie, passer de services transactionnels à des services stratégiques et accroître leur pérennité.  

Consulter l’ouvrage intitulé Prediction Machines: The Simple Economics of Artificial Intelligence, Agrawal, Gans, & Goldfarb, 2018. L’intelligence artificielle ne nous procure pas l’intelligence, mais constitue plutôt un élément essentiel de l’intelligence : la prédiction.  Les progrès réalisés dans les applications d’« intelligence artificielle » permettent de réduire de manière considérable le coût de la prédiction, de manière à augmenter de manière significative la valeur des compléments à la prédiction, y compris le jugement.  

 Consulter les documents de l’IFAC intitulés G20 Call to Action et The Role of Business in Accelerating Sustainability and Inclusiveness.

The 2030 Agenda for Sustainable Development: A Snapshot of the Accountancy Profession's Contribution.

Par exemple, FinBiz2030,une initiative commune menée par Chartered Accountants Worldwide et One Young World, a pour objectif la création d’une communauté d’affaires active et engagée au niveau mondial, qui se consacre à la réalisation des ODD d’ici 2030.

Consulter le document intitulé Audit in Action du CAQ qui présente une série de cas mettant en évidence la manière dont les auditeurs innovent de manière à continuer à apporter de la valeur aux marchés des capitaux.

Consulter par exemple le document intitulé, Keeping the Audit Profession Attractive.

2019 CPA Firm Gender Survey, AICPA, March 2020.  Pour plus d’informations sur les modalités de travail flexibles, consulter le document intitulé When it Comes to Talent Retention, Think Flexibly.

 Consulter les documents intitulés We Have to Address Mental Health—Especially Now et Mental health and stress in accountancy de l’ICAEW. 

 Ce point revêt une importance spéciale pour les personnes qui entrent dans la profession, qui bénéficient de manière considérable des réseaux de jeunes professionnels et des programmes de tutorat, et qui mentionnent l’accès à un réseau comme une motivation clé les incitant à rejoindre une OPC.  Consulter le document intitulé The Future of Professional Organisations de Accountancy Europe. 

 Accountancy Europe livre des histoires inspirantes de comptables qui font la différence dans son document intitulé Stories from Practice. Pour sa part, l’IFAC a mis en place le programme de volontariat dénommé IFAC Care grâce auquel la Fédération peut consacrer du temps au bénévolat pour la communauté locale de New York.  Consulter le site https://twitter.com/IFAC/status/1156999602320658432

Thank you for your interest in our publications. These valuable works are the product of substantial time, effort and resources, which you acknowledge by accepting the following terms of use. You may not reproduce, store, transmit in any form or by any means, with the exception of non-commercial use (e.g., professional and personal reference and research work), translate, modify or create derivative works or adaptations based on such publications, or any part thereof, without the prior written permission of IFAC.

Our reproduction and translation policies, as well as our online permission request and inquiry system, are accessible on the Permissions Information web page.

For additional information, please read our website Terms of Use. ALL RIGHTS RESERVED.

Agree