Pour que les traductions ne soient plus un obstacle

Michelle Korman | November 21, 2019 |

Available Languages: English | French

Le respect des principes fondamentaux de confiance et d’éthique est essentiel pour garantir la valeur et l’impact de la profession comptable. Faire en sorte que ces principes soient accessibles à un large éventail de parties prenantes est essentiel pour l’IFAC.

Suite à la publication de l'édition 2018 du Code international de déontologie des professionnels comptables (y compris les normes d'indépendance internationales), incluant d'importantes modifications du Code précédent, il y a un intérêt immédiat à en assurer la traduction avec la participation des organisations membres, des régulateurs gouvernementaux et d'autres tiers. Le département de la propriété intellectuelle de l’IFAC s’attache à soutenir et encourager ces traductions, l’accès aux normes dans diverses langues étant essentiel à leur adoption et à leur mise en œuvre. Il est tout aussi important de s’assurer que ces traductions sont rigoureuses et intègrent les commentaires des divers intervenants régionaux afin de garantir leur qualité et leur uniformité.

L’IFAC s’appuie généralement sur ses organisations membres pour la traduction des documents, ce qui a permis au Département de la propriété intellectuelle de publier régulièrement des traductions de haute qualité réalisées par des experts en la matière qui respectent les principes et la politique de traduction de l’IFAC. L’excellent travail de nos organisations membres a déjà permis de produire 13 traductions complètes du dernier Code, notamment des traductions en espagnol, arabe, italien et allemand, entre autres, avec 12 autres traductions encore en cours.

Malgré le grand intérêt de nos organisations membres pour la traduction de ce code modifié et restructuré, notre département Qualité et développement a identifié un manque important en matière de traduction, en partenariat avec la Fédération Internationale Des Experts-Comptables francophones (FIDEF). En effet, sans accès à une traduction française de ce code, un nombre important de pays africains francophones seraient pénalisés du fait de leur impossibilité d’adopter le code nouvellement mis à jour, de garantir les exigences éthiques nécessaires pour l'approbation par leurs autorités ou de se conformer aux exigences de OHADA. (Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique), union économique régionale majeure dont ils sont membres.

Ainsi alertés, nous avons vite compris qu'une traduction française de ce Code était indispensable en regard notamment des efforts importants de la Banque mondiale, qui avait apporté un soutien important au règlement OHADA adoptant les exigences éthiques fondées sur ce Code, ainsi qu'un soutien à sa mise en œuvre par d'autres professionnels régionaux, Ordres et organisations comptables. La Banque mondiale, convaincue de la nécessité d’une traduction en français, a accepté de contribuer non seulement au financement de cette traduction, mais également au processus de passation du marché destiné à identifier un traducteur de qualité répondant aux exigences des principes et à la politique de traduction du Département de la propriété intellectuelle de l’IFAC. Après un long processus, de sélection, de travaux précis de traduction, et enfin à l’issue une revue qualitative effectuée par la Banque mondiale, nous sommes heureux d'annoncer qu'une traduction en français de ce Code est maintenant disponible.

Ces traductions sont fondamentales pour l’adoption du Code, mais leur disponibilité est également essentielle à toutes les initiatives dans le cadre de sa mise en œuvre. Avec la publication du code électronique, une version en ligne améliorée du code destinée à aider chacun à appliquer correctement ses principes, les régulateurs ont désormais la possibilité de s’appuyer sur la plate-forme eCode et d’utiliser cette traduction comme base de leur propre version eCode.

Pour en savoir plus sur la politique de l’IFAC en matière de traduction ou pour contribuer à ces travaux importants de traduction, vous êtes invités à visiter notre page Web. Pour demander l’autorisation d’en reproduire la version en français, ou toute autre traduction du code, ou de la plate-forme eCode, veuillez soumettre préalablement une demande en ce sens via notre système de demande d'autorisation en ligne.

Michelle Korman

Senior Manager, Intellectual Property, IFAC

Michelle is the head of intellectual property at IFAC, responsible for facilitating the translation and reproduction of international standards globally. Michelle previously lived in the United Kingdom, working at a commercial intellectual property firm while completing a Scottish and English law degree. She has since passed the New York state bar. See more by Michelle Korman

Join the Conversation

To leave a comment below, login or register with IFAC.org

Thank you for your interest in our publications. These valuable works are the product of substantial time, effort and resources, which you acknowledge by accepting the following terms of use. You may not reproduce, store, transmit in any form or by any means, with the exception of non-commercial use (e.g., professional and personal reference and research work), translate, modify or create derivative works or adaptations based on such publications, or any part thereof, without the prior written permission of IFAC.

Our reproduction and translation policies, as well as our online permission request and inquiry system, are accessible on the Permissions Information web page.

For additional information, please read our website Terms of Use. ALL RIGHTS RESERVED.